Comment fonctionne une piscine à débordement ?

Une piscine à débordement présente comme particularité de donner l’impression que le bord se joint à la ligne d’horizon. Autrefois réservé aux grands hôtels, ce type d’installation s’invite aujourd’hui dans les domiciles privés et séduit davantage de particuliers de par son design et le très haut niveau de confort qu’il offre. Nous vous livrons l’essentiel des informations à connaître pour vous aider à mieux comprendre le fonctionnement d’une piscine à débordement.

Caractéristiques et fonctions d’une piscine à débordement

Le principe d’une piscine à débordement consiste à supprimer la margelle de façon à laisser déborder l’eau dans un bac ou des goulottes. Ces éléments se substituent aux skimmers qu’on installe souvent pour les piscines ordinaires. Techniquement appelé bac de débordement, le bac tampon remplit le double rôle de collecter les déchets évacués du bassin principal et de rétablir le niveau d’eau en permanence. Son volume doit au moins représenter le dixième de celui de votre piscine pour en assurer le bon fonctionnement. Une piscine à débordement vous fait avant tout profiter d’une surface d’eau maintenue constamment propre.

Les équipements indispensables à l’installation d’une piscine à débordement

Pour comprendre la conception d’une piscine à débordement et son fonctionnement, vous devez aussi connaître les différents équipements indispensables à son installation. Pour pouvoir fonctionner, votre piscine miroir ou à débordement nécessite :

Une pompe pour aspirer l’eau. Pour accroître le débit de filtration, vous pouvez en installer deux.

Plusieurs vannes anti-retour pour freiner l’eau qui se déverse si la pompe tombe en panne.

Un bon système de filtration pour maintenir l’eau constamment propre et limpide.

Un système d’injection de gaz carbonique adéquat pour opérer un bon rééquilibrage pH.

L’intérêt d’avoir une piscine miroir ou à débordement chez soi

Une piscine à débordement présente plusieurs avantages :

Un entretien peu fréquent puisque l’eau se salit beaucoup moins rapidement. Aucune salissure n’est visible sur le liner.

En plus de remplir ses deux fonctionnalités principales, le bac tampon d’une piscine à débordement permet aussi de récupérer l’eau de pluie et de stocker des jouets pour piscine.

Le bac à débordement est en outre extensible pour accueillir différents accessoires : toboggan, pataugeoire, cascade…

Ce type de structure offre enfin une impression d’homogénéité et de grandeur du côté esthétique. Installée au bon emplacement, elle permet de profiter pleinement du paysage environnant.

Les deux grands types de piscines à débordement

Parmi les types de piscines à débordement aujourd’hui accessibles, on peut citer deux grandes sortes :

Les piscines à débordement de type « cascade » : dans ce système de conception, l’eau jaillissant d’un côté du bassin est récupérée dans la goulotte se trouvant juste en contrebas. Une piscine à débordement cascade donne aussi l’impression que l’eau jaillit infiniment et se perd dans la nature.

Les piscines miroirs : obéissant à des techniques de construction beaucoup plus complexes, la piscine miroir est un type de bassin à débordement où l’eau jaillit de la structure par une grille installée sur la goulotte de récupération. Pour permettre facilement à l’eau de rejoindre la goulotte, il s’avère beaucoup plus pratique de remplacer cette grille par une fente.

Start typing and press Enter to search