Comment entretenir une piscine à débordement ?

Appréciée pour son design et pour le confort qu’elle procure, la piscine à débordement tend aujourd’hui à gagner du succès chez les particuliers. A l’instar de tout autre type de bassin, la piscine à débordement nécessite un traitement adéquat pour garantir son bon fonctionnement et prolonger sa durée de vie.  Ci-après quelques astuces pour savoir comment l’entretenir comme il se doit.

L’entretien d’une piscine à débordement

De par sa conception spécifique, une piscine miroir ou à débordement ne nécessite pas un nettoyage fréquent. L’eau s’écoule en permanence grâce au système de débordement, les déchets n’atteignent jamais la surface, ils atterrissent directement au fond de la piscine. Toutes les salissures sont évacuées en continu et de façon permanente vers le bac tampon.

Une piscine à débordement ne nécessite donc que très rarement un nettoyage d’eau en surface. Vous l’aurez compris, l’entretien d’une piscine à débordement s’effectue plutôt au niveau du bac tampon pour s’assurer que la qualité de l’eau soit préservée et surtout pour que la piscine reste propre en permanence.

A quoi sert le bac tampon ?

La construction d’une piscine à débordement nécessite toujours la mise en place d’un bac tampon. Ce bassin secondaire est normalement celui qu’on installe en contrebas de la zone de baignade. Le bac tampon assure un double rôle : celui de réguler votre niveau d’eau de piscine et celui d’aspirer l’eau qui s’écoule pour la maintenir propre et limpide en même temps.

Pour entretenir une piscine à débordement, il faudra songer à nettoyer régulièrement le bac tampon pour enlever les déchets qui s’y accumulent, pour le vidanger et pour empêcher la formation d’éventuelles algues. Le nettoyage du bac tampon s’opère souvent au niveau des pré-filtres, là où résident les gros déchets.

Comment nettoyer l’eau d’une piscine miroir ou à débordement ?

La complexité de conception d’une piscine miroir ou à débordement implique un traitement beaucoup plus délicat par rapport aux autres. L’écoulement d’eau en continu qui y résulte ne demeure pas en effet sans conséquences sur la qualité de l’eau, et plus particulièrement sur sa température. Cette dernière aura rapidement tendance à baisser, l’eau étant en mouvement perpétuel. Ceci explique l’intérêt d’installer un système de chauffage adéquat au moment de la construire pour garder l’eau à une température agréable à la baignade.

L’autre problème réside en ce que la lame d’eau du débordement libère une quantité importante de gaz carbonique. Comparée à un bassin d’eau normal, une piscine miroir ou à débordement affiche de grandes disparités de pH. L’achat d’un régulateur de pH est donc recommandé pour ce type de bassin, en complément d’un traitement anticalcaire adéquat.

L’hivernage d’une piscine miroir ou à débordement

L’entretien d’une piscine miroir ou à débordement se poursuit également en hiver. Vous avez le choix entre deux solutions pour ce faire. Soit vous optez pour l’hivernage actif, soit vous décidez d’hiverner votre piscine de façon passive. La première méthode consiste à mettre la filtration en marche pendant 3 à 4 heures par jour, de façon à garder l’eau propre et à faciliter la remise en marche. La seconde implique un arrêt définitif du système de filtration mais présente comme inconvénient de rendre la remise en fonction plus fastidieuse.

Start typing and press Enter to search